3707d8f2be163bd14c78cf07586f13bb_XL.jpg ccb4e23c8aa216f1e96d31ab209c036b_XL.jpg 6f43b5263fbba79c5962514b85d34738_XL.jpg

Nous avons reçu, en février le message suivant de Jean-Paul Turcotte, gradué de navigation en 1949.

Madame Mongeau,

Avant qu'il ne soit trop tard, nous devons vous informer qu'il nous sera malheureusement impossible de nous rendre à Rimouski dans le but de célébrer avec vous tous le 50e anniversaire de l'Association des graduées et gradués de l'Institut maritime du Québec. Depuis des mois, nos plans de voyage se précisaient tout doucement de sorte que nous rêvions d'un retour dans notre ville natale pour y revivre certains moments inoubliables qui ont marqué notre jeunesse.

Contrairement aux années précédentes, l'éloignement ne nous dérangeait aucunement. Depuis 1976, notre arrivée à Ottawa n'a jamais dérangé nos plans de voyage. Que de randonnées  hivernales nous ont permis d'agréables retrouvailles en présence de confrères et d'anciens étudiants! Ces souvenirs tangibles demeurent inoubliables. Inutile de vous souligner que nous regrettons vivement de ne pouvoir nous associer aux festivités du 50e anniversaire qui se produiront grâce à votre dévoué comité organisateur chargé de solenniser "l'âge d'or" de l'Association des graduées et des gradués de l'Institut maritime du Québec.

Cette fête témoignera, une fois de plus, qu'au cours des cinquante dernières années, la compétence et l'engagement des professionnels de l'enseignement maritime ont accompli des efforts louables et fructueux dans l'implantation et le développement des sciences maritimes. Leur dynamisme a démontré une perspicacité et une vitalité remarquables dans le but d'aborder un avenir prometteur. La diversité des cours, l'évolution des programmes et la réputation internationale qu'a acquis l'Institution ont constitué des attraits majeurs pour les étudiants optant pour une carrière maritime. L'intérêt de la gente féminine désirant s'orienter vers les sciences nautiques s'est peut être manifestée tardivement, mais ce ralenti s'est estompé à l'annonce de l'ouverture de l'Institut maritime du Québec, boulevard Saint-Germain. Le nombre des étudiantes rêvant d'une carrière "sur la route des mers" a rapidement démontré un nombre accru de candidates qui n'ont cessé de s'accroître.  

Appuyé par le milieu de l'industrie maritime qui a fait preuve d'encouragement et de ténacité, le personnel de l'Institut a su viser le "Cap vers l'Excellence". Ce fleuron qui honore la formation et le perfectionnement de la main-d'oeuvre de l'industrie maritime continue de se refléter sur les plans national et international. C'est avec plaisir que mon épouse se joint à moi pour adresser nos plus chaleureuses félicitations à Monsieur le directeur Richard et tout le personnel de l'Institut maritime du Québec dont la renommée est considérée comme un instrument de fierté pour l'esprit d'initiative, la rigueur et le souci de la perfection dont ils ont fait preuve depuis la fondation. Tous nos voeux vous accompagnent dans vos efforts pour cette remarquable réussite qui, nous le souhaitons, se poursuivra en une continuation toujours aussi croissante.

Je vous prie d'agréer, Madame Mongeau, l'expression de ma considération distinguée.

Jean Paul Turcotte

Capitaine au long cours.  Ex-commandant (1966-1974), Enseignement maritime, Institut maritime de la Province du Québec   

Le Capitaine Turcotte nous a offert, de sa collection personnelle, la cloche qui désormais servira à ouvrir nos assemblées générales. Cette cloche a été montée sur un support de bois et est exposée au local de l'AGGIMQ à l'Institut maritime du Québec. Au dos du support, une plaque rappelle son origine.

cloche1 

cloche2

 

You have no rights to post comments

TPL_AMMON_TOTOP