3707d8f2be163bd14c78cf07586f13bb_XL.jpg ccb4e23c8aa216f1e96d31ab209c036b_XL.jpg 6f43b5263fbba79c5962514b85d34738_XL.jpg

On trouve des petits bijoux sur le site de la Bibliothèque et archives nationales du Québec (BanQ). Voici un film qui parle des différentes écoles de métier de l'époque.

«En 1946, le secteur de l'enseignement spécialisé et professionnel est rattaché au nouveau ministère de la Jeunesse et du Bien-être social. De 1940 à 1961, plus de 40 écoles de métiers et instituts techniques seront créés et financés par le gouvernement. Ayant instauré, en 1943, une loi sur la fréquentation scolaire obligatoire pour les jeunes âgés de 6 à 14 ans, l'État québécois tente de répondre au problème de la sous-scolarisation de sa population.

Dans ce film, l'abbé Maurice Proulx nous présente quelques-uns des programmes de formation professionnelle et technique offerts dans la province de Québec. Étant équipées du matériel scientifique et technique nécessaire pour leur formation, ces écoles permettent aux jeunes d'accéder à des carrières intéressantes. Par ce tour d'horizon, l'abbé Proulx nous fait découvrir l'École de papeterie de Trois-Rivières, l'École des textiles de Saint-Hyacinthe, l'École de marine de Rimouski, l'École du meuble, l'École des arts graphiques et l'École des métiers commerciaux (coiffure, mode, etc.) situées à Montréal et, finalement, l'École de l'automobile à Québec.»

Pour visionner ce film, qui date de 1955, cliquez sur ce lien : école de marine

Le segment qui parle de l'école de marine (située à ce moment au 167 St-Louis) se situe environ aux 4/5 du film.

 

You have no rights to post comments

TPL_AMMON_TOTOP